Un jardin à habiter


Architecte : Grégory PERRIN
Mission : Etude
Date:  2005-2007

Etude pour le réaménagement d’une friche industrielle à Lyon, Gerland.
L’histoire récente de Gerland, quartier situé au sud de Lyon, est liée à celle de l’ère industrielle. Dès 1 851 , les voies de chemins de fer viennent border les anciens forts de la ville et constituent de véritables frontières physiques. L’augmentation du nombre de voies en limite nord de Gerland au début du XXème siècle finit de sceller le destin du quartier de la Mouche en l’isolant fortement du centre lyonnais. Le quartier semble alors voué à recevoir toutes les émanations nocives de la cité.

Ce projet d’étude consiste en deux points :

- Créer le lien en limite Nord avec le centre : espaces urbains et connexions sont remaniés côté centre pour envisager des transitions accentuées par des mises en valeurs architecturales. Un grand jardin public en hauteur est implanté tout au long des voies ferrées, et s’accapare ainsi une partie des voies inusitées. Le jardin s’étend du Rhône, qui pénètre artificiellement à l’ouest, jusqu’aux trémies approfondies notamment au niveau de la rue Yves Farges et de l’avenue Jean Jaurès, nouveau pôle de transport multimodal.

- Habiter le jardin : Il s’agit de proposer de l’habitat mixte, multi générationnel, ainsi que des infrastructures touristiques (hôtels, centre de conférence…) proportionnées à ce mode d’habitat et aux spécificités du site.