Résidence artiste/architecte au Lycée Tony Garnier, à Bron


CAUE du Rhône - 6 bis quai Saint Vincent - 69001 Lyon    /    Lycée Tony Garnier - 235 boulevard Pinel - 69500 Bron


Architecte : Grégory PERRIN - TABULA RASA             |   Artiste associé : Lionel STOCARD
Missions : Sensibilisation, Conception, Réalisation
Date : 2015

Depuis maintenant plusieurs années nous avions le projet avec Lionel Stocard de travailler ensemble à la conception architecturale, par le biais d’une association qui œuvrerait à rapprocher art et architecture. Cet appel à candidature était ainsi pour nous comme une véritable opportunité d’amorcer ce projet.
Nous avons été séduits par l’idée de sensibilisation des futurs acteurs, constructeurs de la ville de demain.

Les architectes vivent tous les jours sur les chantiers des difficultés à exprimer leur projet aux entreprises de travaux : en dehors des mises au point purement techniques, le dialogue sensible n’a pas sa place. L’architecte, qui œuvre pour tirer le meilleur des constructeurs, a bien des difficultés à faire comprendre aux corps de travaux ses idées et ses exigences. Son travail est bien souvent peu respecté par méconnaissance de la démarche de projet. Du reste, l’incompréhension est réciproque : l’architecte, campé sur ses idées et son projet, est parfois sourd aux propositions de l’entreprise qui, par son savoir-faire, peut apporter beaucoup.
Que ces entreprises de travaux comprennent l’importance de leur travail, comprennent en quoi leur prestation participe à la réussite du projet, constitue une avancée formidable. Pour cela il faut comprendre ce que l’on entend par réussite !
Ce travail de sensibilisation qui est proposé dans ce projet sur le thème du Mur va amener ces futurs professionnels à mieux comprendre le travail de l’architecte, à initier leur regard à l’architecture contemporaine, à comprendre l’importance de leur travail dans ce processus. Un véritable dialogue doit pouvoir s’instaurer entre les acteurs de l’acte de construire !

SENSIBILISATION / Le travail de l'architecte

Pour une meilleure connaissance du processus d'élaboration du projet de la conception à la réalisation, le métier d'architecte est présenté à tous les stades pour faire comprendre l'importance, la nécessité de ce travail, ses tenants et ses aboutissants.
Une première journée a été dédiée à des ateliers présentant le travail de l'architecte à travers l'exemple du musée des Confluences.
Les 4 ateliers étaient découpés de la manière suivante : Atelier 1 : L'esquisse et le concept / Atelier 2 : L'évolution de la forme / Atelier 3 : De la conception à la réalisation. / Atelier 4 : présentation générale faite à chacun des groupes d'élèves.
Pour chaque atelier, des supports pédagogiques amenaient les élèves à s'interroger sur le diaporama qui leur était présenté.
Pour clore sur le thème de la connaissance du métier d'architecte, une visite du musée a permis aux élèves de faire le lien entre le projet et sa réalisation. La visite était accompagnée pour chaque discipline des représentants des constructeurs du musée.

SENSIBILISATION / Connaissance de son territoire

Nous avons donné des clefs de lecture aux élèves pour qu'ils analysent des portions de ville, et qu'ils tracent leur propre parcours sur une carte vierge à légender. Cette première observation se poursuivait par une approche sensible du territoire avec un œil critique des aménagements architectoniques et urbanistiques qui nous entourent. Il s'ensuivait un ressenti qui devait donner lieu à la construction de leur propre mur. Un mur qui n'est pas forcément qu'un élément structurel, thermique, coupe-feu, en un mot technique, mais qui peut également avoir un sens, communiquer des émotions, exacerber le lieu .

REALISATION & RESTITUTION / Le projet de «Mur»

Suite au ressenti de la phase précédente, par une approche concrète de la démarche de projet, les jeunes ont pris part à l’acte de produire du sensible. Un processus d’élaboration, de la conception à la construction, dans un cadre structuré et méthodique, a abouti à la réalisation des murs. Nous avons ensuite exposé ces réalisations dans divers lieux de Bron pour remettre en rapport l’œuvre exécutée et le lieu du ressenti. Les Murs étaient accompagnés d’une fiche signalétique rédigée par les élèves, rappelant la démarche et donnant un titre à l’œuvre.

C’est l’idée d’un travail en résidence qui nous a beaucoup plu car il n’est pas de meilleure démarche que d’agir de concert avec les élèves et se laisser le temps du partage, de la réflexion. C’est également pour l’architecte et l’artiste l’occasion de prendre du recul sur leur pratique, pour redonner du sens au métier, et se donner de nouveaux axes de recherche.
En élaborant ce dossier de candidature nous avons pris conscience de l’importance de ce travail pédagogique auprès de futures générations de constructeurs. Les élèves de lycée professionnel sont en attente d’intérêts, en quête de sens, et souvent désireux de concret dans leur formation. C'est ce que nous avons tenté de leur apporter dans nos propositions d'activités. À travers nos interventions et notre présence, qui sortent du cadre habituel scolaire, nous avons également en tête la volonté de transmettre nos passions et d'aiguiser leur motivation à exercer leur métier demain.